accueil.jpg (13009 octets)

SAISON 2003/2004 : SAISON DU CENTENAIRE

Partenaires Privilégiés

HISTORIQUE DU CLUB

Partenaires Privilégiés

  Le club est né le 14 février 1904 sous le nom de l’USF : Union Sportive Flérienne. 

A l’époque l’USF était un club omnisports, c'est à dire qu’il regroupait plusieurs activités sportives sous cette même appellation. Les activités sportives proposées lors de sa création étaient le cyclisme, la gymnastique, l’athlétisme et bien sur le football. Les idéaux des fondateurs de l’USF étaient généraux et arboraient des caractères autant physiques que sociologiques. En effet certains Flériens tels que Mr Duguey, Mr Cardon et Mr Pernelle voulaient créer une « société sportive » dans laquelle les individus pourraient s’exprimer à travers le sport et notamment le Football.

         Au sein de l’USF, et ce dès la création, le football prédominait. Cela était dû à l’engouement de la part d’un grand nombre de jeunes de la ville pour cette activité sportive. La preuve de cette passion fut ce match disputé en 1901 : un match de Football-Rugby, opposant une équipe du séminaire (école, institution religieuse de Flers) à une équipe formée de jeunes des autres écoles de la ville.

         A l’époque, les structures communales se limitaient à un terrain, contigu à l’étang du château sur lequel était pratiqué le football. En ce début de 20ème siècle, il n’y avait pas de compétition régulière programmée avec d’autres clubs. On pratiquait le football dans le but d’acquérir un renfort corporel et non pas dans un objectif de compétition.

         L’USF a changé de titre de 1918 à 1928 (devenant le Sporting Athlétique Flérien) avant de reprendre de s'appeler à nouveau l'USF. Les footballeurs n'ont pas cessé de jouer même pendant les deux conflits mondiaux. Après la guerre, la section football se mit à revivre et on pu y constater un engouement croissant du nombre de licenciés (environ 200 licenciés en 1950).On pratiquait le football au sein du l’USF à partir de 13 ans. Par conséquent, l’unique terrain du Hazé étant devenu insuffisant, des travaux furent effectués au niveau du stade pour arriver finalement à l’inauguration, le 9 septembre 1956, du Parc des Sports de Flers par Guy Mollet, Président du Conseil.

histoc1.jpg (8218 octets)

 
 L’INAUGURATION DU PARC DES SPORTS DE FLERS

           Pendant la période allant de 1955 à 1988, le niveau de jeu de l’équipe fanion a très peu varié. Celle-ci évoluait en Division d’Honneur de Normandie (ce qui correspond aujourd’hui à un niveau entre la DH et le CFA 2), exceptions faites des saisons 1967/1968 ou elle fût rétrogradée en Promotion d’Honneur de Normandie et des saisons 1982/1983 et 1983/1984 ou elle évolua en Division d’Honneur Régionale. Ce niveau de jeu en compétition et surtout sa présence pendant toutes ces années parmi les meilleurs clubs Bas Normands, faisaient de la section Football de l’USF, un club reconnu au niveau Régional.

 La fin de saison 1988/1989 fut un tournant dans la vie du club. En effet la section football, après avoir fait partie de l’USF pendant 84 ans décida de devenir indépendante. Cela eu lieu sous l’impulsion de Jean-Pierre Grisanti (ex-joueur du club), qui prend la présidence, à la suite de Jean-Marie Dubois, avec comme impératif de quitter l’USF.

Pour la saison 1989/1990, le football à Flers fait donc sa première apparition sous le nom du FOOTBALL CLUB FLERIEN. A partir de cette date, le club fonctionna en autonomie aux niveaux administratifs, financiers, structurels…

Malheureusement, ce changement de statut n’eut pas d’influence sur le niveau de jeu. Le départ d’Etienne Plessis en fin de saison 1989/1990, après 6 années passées au club comme Entraîneur Général, et l’arrivée de Gilbert Zoonekynd (entraîneur Brevet d’Etat 3ème degré), pour les saisons 1990/1991 et 1991/1992, n’y changèrent rien.

 Le bonheur tant attendu arriva en mai 1994, où, pour la première fois de son histoire, le Football à Flers accède au niveau National. Philippe Fourrier (entraîneur Brevet d’Etat 2ème degré), arrivé au club la saison précédente, et les joueurs de l’époque, ont donc atteint l’objectif du club, si longtemps convoité. Ce bonheur fut de courte durée car la saison 1994/1995, disputée en Nationale 3 se conclua par une descente en Division d’Honneur, suite à de nombreux déboires et tragédies.

Ce que le club avait mis tant d’années à atteindre la première fois, fut obtenu en deux saisons car en mai 1997, le F.C. Flers accède de nouveau au niveau National. Le vécu et l’expérience du premier passage en National deux saisons plus tôt, ont permis à l’équipe fanion de se maintenir honorablement lors de la saison 1997/1998.  

                     En effet l’équipe réserve a accédé à la Division d’Honneur en fin de saison 1999/2000, et après une première saison difficile, la seconde fût beaucoup plus confortable.

Pour ce qui est de l’équipe C, elle a gravi consécutivement 3 divisions, en 3 saisons. Elle a remporté le championnat de seconde division de district en juin 1999, puis celui de première division le printemps suivant, pour atteindre la Promotion d’Honneur. Elle gagna de nouveau, avec toujours autant de ténacité et d’abnégation, ce championnat qui lui ouvra les portes de la Division d’Honneur Régionale.

 Par conséquent, le niveau de jeu des équipes seniors, auquel on peut ajoutait celui des équipes de jeunes (l’ensemble des catégories sont présentes au plus haut niveau de ligue), font que le Football Club Flérien est aujourd’hui, incontestablement, le club phare du département, et l’un des principaux acteurs du Football Bas-Normand.